mardi 3 septembre 2013

Il fait si beau mon amour, si beau ce matin



  Ici, la pré-rentrée avait commencé comme il se doit, c'est-à-dire par une bonne insomnie qui m'avait fait remuer dans tous les sens dans le lit en attendant que les mouettes se réveillent. J'avais pourtant maudit leur cri en m'efforçant à sortir des draps chauds quelques heures plus tard. Les enfants dormaient encore et j'avais aimé profiter du calme quelques instants.
  Avec les collègues, on avait parlé de tout ce dont on parle lors d'une pré-rentrée, les projets de l'année, les classes, les élèves, les aménagements pour les enfants dyslexiques et tout et tout, et je crois qu'il ne s'était pas passé cinq minutes sans que je décroche, que je pense à mon amie qui est en vacances bien méritées en Martinique, à notre futur séjour en Côte d'Ivoire, aux chaussures trop petites de mon fils, à l'expo Varini au Hangar à Bananes qu'on avait vue quelques jours plus tôt avec ma Clara et ma copine Regina (celle qui m'a fait aimer l'accent allemand parce qu'elle a une très belle voix), à un article que j'avais lu le matin sur Obama et la Syrie, à mon projet et à l'appareil photo que je vais bientôt m'acheter, et bref, j'étais totalement ailleurs, ça ne se voyait pas trop je crois mais moi ça m'avait mis un peu le blues.
  Et puis le soir, en sortant de l'école, une petite fille était passée en courant devant moi et m'avait crié : "Madame, tu es trop zoooliiiiiieeee !. J'avais à peine eu le temps de comprendre que sa maman qui marchait plus tranquillement derrière me disait avec un très charmant sourire : "Je confirme.". Je ne sais pas si c'était l'effet coup de soleil sur les pommettes ou celui de la petite robe d'été, mais en tout cas, ça m'avait sacrément reboostée. J'avais été chercher mes enfants chez leur oncle qui les gardait pour la journée, on était passés chez le marchand de chaussures pour que mon fils ait l'air d'avoir des parents un peu moins indignes qu'en vrai - ou en tout cas, des baskets à sa taille - , on avait fait quelques courses, dîné, pris une douche, je leur avais coupé les ongles des mains et des pieds, on avait lu une histoire et par miracle, ils s'étaient endormis sans demander leur reste.

  Ce matin, c'était la vraie rentrée. La mienne mais surtout les leurs. L'amoureux, qui avait pris sa journée pour les accompagner et était aussi impatient qu'eux, m'a fait un petit compte-rendu par texto vers neuf heures, exactement comme on avait prévu. Pas trop de pleurs pour Auguste, une Clara super-contente, quelques photos pour immortaliser tout ça et un grand sourire sur mon visage en lisant ces mots. De mon côté, c'était petit-déjeuner de retrouvailles avec les élèves, installation dans les classes, choix des parrains parmi les collégiens et les lycéens par leurs petits filleuls de primaire, puis organisation d'un tournoi de football, pique-nique et jeux collectifs pour que les élèves apprennent à se connaître. Ça a marché comme sur des roulettes mais avec ma collègue, on s'est dit que même si c'était rigolo, l'animation façon colo, c'était pas notre truc. Il faut dire que même sans participer aux matchs de foot, on était sur les rotules à la fin de la journée. Heureusement, demain c'est mercredi, et le mercredi les minouches ont école mais pas moi ; bref, mercredi matin rime avec LI-BER-TÉ. Je crois que je vais en profiter pour aller chez le coiffeur, appeler quelques amies, traîner devant l'ordi avec une grande tasse de café, profiter du silence et puis ce sera déjà l'heure d'aller les chercher. L'année est lancée et pour tout vous dire, je la sens plutôt bien.



    ◊ 
  ◊ ◊  ◊  ◊ ◊ ◊  ◊ ◊  ◊ ◊   ◊ ◊    



PS : Oh oh, voilà un peu plus d'un an que je poste ici, je suis passée à côté de la date anniversaire mais on peut toujours fêter ça ! Ca vous dit un tirage au sort ? Je prépare un petit paquet, vous laissez un commentaire qui me raconte un peu comment vous êtes arrivée ici et ce que vous aimez (ou pas !) sur ce blog, et la plus chanceuse d'entre vous recevra quelques surprises. Vous pouvez participer jusqu'à la fin du mois, je ferai le tirage le 1er octobre. Bonne chance !


31 commentaires:

  1. Moi j adore ton écriture, tes états d'âme, tes photos, tes petits mots et on se suit par internet interposé depuis quelques années. Surtout continue. Et je regrette que mes enfants ne puissent pas t avoir comme institutrice.

    RépondreSupprimer
  2. Quelle belle rentrée des classes pour vous 3 alors! ;)
    Je suis toujours contente de te lire, tes mots sont beaux et justes, ils sont colorés du bonheur de vivre et de savoir profiter des bons moments de la vie ms ils sont aussi parfois lourds de tes angoisses. Ms c'est ce qui les rend plus vrais :)
    Ne change rien Sofia!
    Et je suis arrivé ici car tu m'y a invité ;) c avec plaisir que je te lis et me retrouve parfois ds ton écriture (ms j'écris bcp moins bien que toi!)
    Morgane :)

    RépondreSupprimer
  3. Telle milles mamans j ai vécu ma pré rentrée avec émotions sans l interpellation" vous êtes zolie madame " tout comme toi j ai vérifié que les chaussures du petit sont bien à sa taille, que la garde robe de mademoiselle est au complet avant d aller faire un tour aux portes des écoles ( mater et primaire) pour voir la liste des classes ouf chacun se retrouve avec sa bande de copains ! Apres une nuit de sommeil un reveil très matinale ça y est c la rentrée. Un bisou volé ,des larmes retenus et masquées par un large sourire puis retour avec la dernière vers un appart bien calme ! Tout c bien passé pour les mercredis de liberté ça attendra 2014 inchaAllah pour moi ou plutôt 2016 a l entrée de la petite puce a l école ! Biz au plaisir de continuer à te lire grâce a FB Symbelou

    RépondreSupprimer
  4. Dans l'ordre, je te souhaite une bonne rentrée et je te souhaite une bonne année scolaire.
    Sinon, comment je suis arrivée là? Suite à tes commentaires chez Juliette.
    J'ai aimé ton ambiance, tes messages, cette douceur, ce calme.
    Bonne continuation ici et ailleurs :)

    RépondreSupprimer
  5. Je suis arrivée ici après que toi tu m'aies trouvée, je crois (et j'étais - je suis toujours - heureuse-étonnée-flattée que tu me lise !). J'aime les prénoms de tes enfants, le titre de ce blog, tes jolies cartes qui sont accrochées au dessus de ma coiffeuse & la douceur de tes mots.

    RépondreSupprimer
  6. je suis arrivée jusqu'à ce bord de mer grâce à Madame Quatre Pommes. J'ai aimé le titre puis tous les titres, j'aime ta plume et ta façon de raconter les petites et les grandes choses de la vie...Et je crois que ta fille en a hérité ! Son billet était très émouvant. Continue !

    RépondreSupprimer
  7. héhé chouette un concours et un anniversaire de blog ♥...moi je t'ai découverte via le blog de Sab....en passant d'un blog à l'autre, j'ai aimé ce que j'ai trouvé(ta façon de manier la langue française) alors je suis restée!!!!bises

    RépondreSupprimer
  8. Je ne sais plus comment je suis arrivée ici, mais je ne t'ai plus lâchée depuis que j'ai lu tes mots... J'aime l'émotion que tu transmets. J'aime ta sensibilité.
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. Je suis arrivée un jour ici parce que je crois que tu m'avais laissé un commentaire. J'avais été accueillie sur cette page par un air de piano que tu avais fait écouter à tes élèves (par erreur si je me souviens bien ?) et je l'avais tellement aimé qu'après t'avoir lue, j'étais revenue plusieurs fois écouter ce morceau qui me soulevait.
    J'aime énormément te lire, ce que tu racontes, te suivre. J'aime aussi que vous ayez tout quitté pour partir à la mer, ça me fait rêver...
    Bon anniversaire !

    RépondreSupprimer
  10. Chouette un petit concours (je ne gagne jamais sur les blogs alors que d'habitude j'ai beaucoup de chance !).
    Je ne sais plus comment je suis arrivée ici ... Par le blog de Patricia? De Laure? D'Astrid? De Juliette ? En tout cas maintenant je reviiiiiiiiiens très souvent t'as vu? J'aime tes billets, tes analyses, ce que tu nous racontes de toi. Je te trouve tellement jolie, tous comme tes loulous d'ailleurs ! Bisous

    RépondreSupprimer
  11. Coucou ma belle , je suis contente que ta rentrée ce soit bien passée ;) aussi pour tes minouches (je les appelle pareil ;)
    Bas moi je te suis depuis longtemps déjà sur l'autre blog, et à ma première visite ya bien deux ans et demi si je me trompe pas tu venais d'accoucher je crois. J'ai été touché boum a ma première visite, pourquoi? Ta simplicité et ta gentillesse. ta facon de bercer les mots aussi...
    Grosses bises

    RépondreSupprimer
  12. Moi je viens d'arriver par hasard, au gré de mes clics voilà quelques jours...
    J'ai beaucoup aimé ton post sur ce moment partagé avec un ancien amour et tes mots sonnent justes je trouve.
    Ce soir je me décide à écrire en entendant Nas et cette chanson qui a particulièrement marqué mon adolescence :-)
    Belle rentrée à toi!
    Elise

    RépondreSupprimer
  13. Ah la rentrée, toujours aussi signe de mauvais sommeil ici ! On ne se refait pas. C'est original comme jour de rentrée ce petit côté festif qui permet de faire la transition mais comme toi , je n'ai pas l'âme d'un GO ... ! Belle année alors !

    RépondreSupprimer
  14. Ta sensibilité. Tes mots qui pourraient être les miens. Ce côté un peu "the girl next door". C'est ça que j'aime dans ton blog. Et je te fais des bises !

    RépondreSupprimer
  15. JE suis arrivée ici il y a quelques jours seulement (en appréciant un commentaire laissé chez Melle Couac) alors je remonte le temps du blog, avec plaisir ; et pour faire durer (et ne pas plomber ma rentrée en prenant du retard monstrueux !), je ne lis que deux posts à chaque fois. J'aime votre regard et votre façon d'écrire, si "sensible" (qui fait appel à tous les sens). Merci.

    RépondreSupprimer
  16. Quoi??? Un jeu concours??? Bah alors là je suis "IN", c'est vrai que je te vois souvent préparer des petits colis et même en recevoir; et ce n'est pas sans jalousie que je me demande souvent ce que tu peux bien mettre dedans!
    Je ne suis pas arrivée sur ton blog par hasard, puisqu'il y a une éternité que je suis tes écrits avec passion, j'aurais pu au-delà d'être ton amie ne pas toujours m'y attarder mais je dois t'avouer que tes publications régulières sont un moment particulier à mes journées! Ils y apportent joie et mélancolie, réflexion mais aussi inspiration... et je reconnais entre tes lignes ta douceur et ton intelligence d'esprit qui me rendent fière de t'avoir dans ma vie. Je t'embrasse tendrement dans l'excitation de savoir si dans un mois je serai l'heureuse élu d'un petit paquet rempli de toi. Xoxo Mimi.

    RépondreSupprimer
  17. Arrivée par hasard sur ton blog via un autre blog, j'ai apprécié ta sensibilité et ta manière de raconter toute en finesse ta vie, tes doutes, tes avancées, tes enfants. Petit plus pour moi, tu habites Nantes (ou pas loin en tous cas) et c'est la ville où habitait mon amoureux quand on s'est rencontrés. Les lieux que tu évoques me rappellent donc nos débuts il y a 6 ans déjà. Je te souhaite une belle année!

    RépondreSupprimer
  18. Très belle année jolie maitresse et surtout jolie maman!

    RépondreSupprimer
  19. oh la belle rentrée...je te souhaite que l'année se passe tout aussi bien!!
    alors je te lis depuis un moment, j'aime ton écriture, tes mots pour raconter un quotidien, des inquiétudes, des rêveries, des joies qui me sont proches...et tes petites affiches du Craft que j'ai reçues avec grand plaisir ont bien leur place chez moi, dont une qui est mon leitmotiv depuis!
    bises!!

    RépondreSupprimer
  20. Après avoir lu les deux ans de Laure, je passe pour tes "un an" et j'aime beaucoup beaucoup cette association! Deux blogs, deux belles belles personnes que je devine au fil des mots. Découverte cette année suite à ton passage chez moi (et quel plaisir à chaque fois), je passe régulièrement. On s'est de loin certes mais on s'est suivies dans nos "Oui" :-) Et puis tu es là sincère, fragile parfois avec tes doutes, tes émerveillements, tes partages. Voilà pourquoi je passe toujours, j'aime te lire et voilà aussi pourquoi l'association avec Laure est tout simplement évidente pour moi et jolie! Happy Bloggy Day à toi aussi :-)

    RépondreSupprimer
  21. Ouh, un petit jeu anniversaire, cool ;) Et bien je suis arrivée chez toi par hasard, en voyageant d'un blog à un autre, et j'y suis revenue par curiosité, parce que beaucoup de tes messages me parlaient, enfin, parlaient aussi de moi finalement, hein! Donc on peut dire que je reste par effet miroir, et parce que tu écris si bien la vie, les doutes, un peu aussi parce que sûrement, dans une autre vie, dans une vie où l'on se connaitrait vraiement, et bien nous serions peut être bien des amies...;) bises

    RépondreSupprimer
  22. Comment aller et venir lorsqu'il n'y a pas de newsletter?
    C'est ce que je grommelais chez les 4 pommes, pont jusqu'à l’appartement au bord de la mer.
    Je musardais et voilà que je retrouve le chemin de ce joli blog, poétique à souhait.
    Je me suis laissée guider par les mots......

    RépondreSupprimer
  23. Heureusement que les papas sont là pour nous faire des comptes rendus des rentrées ;)
    Comment suis-je arrivée ici??Par l'intermédiaire du blog de ma cop's Cuissette.

    RépondreSupprimer
  24. je ne sais plus quel chemin j'ai emprunté pour venir ici... mais je me souviens avoir aimé l'intitulé du blog, les tranches de vie qui me parlent, les doutes qui font échos aux miens... le prénom d'un petit garcon partagé, et puis de jolis mots à lire, qui font du bien...
    douce rentrée

    RépondreSupprimer
  25. Bonsoir,
    je suis arrivée sur ton blog après avoir lu ton message sur le mien. Qu'une inconnue m'ait lue, c'était déjà assez étonnant, mais qu'elle ait reconnu mes filles, c'était improbable. J'ai tout de suite été séduite par la qualité graphique de ton blog, ensuite par tes mots. Il y a des blogueuses qui ont un vrai style, comme toi ou ton amie Pauline, des femmes qui savent trouver des mots et des rythmes qui battent en chacun d'entre nous. Depuis, je me suis attachée à ces promenades qui me ramènent à l'appartement au bord de la mer et à ses occupants.

    RépondreSupprimer
  26. A mon tour de te souhaiter un happy blog's day belle Sofia !
    Comment je suis arrivée ici...je ne sais plus...mais en tous les cas, je suis heureuse d'avoir trouvé ce chemin !
    des bises

    RépondreSupprimer
  27. Et dire que j'avais pas vu ton concours !! Bien sûr, je joue ! Figure toi que je ne sais plus très bien comment je suis arrivée ici, en surfant d'un blog à l'autre sûrement... ce qui me frappe dans ton écriture c'est de retrouver si souvent des phrases qu'il me semble que j'aurais pu écrire... (c'est drôle à dire mais c'est vraiment vrai...)
    Après avoir rencontré ces dernières semaines Clémence-Lobster et Elisabeth-Couac, deux blogueuses "de ta génération", avec qui pourtant entrer en contact a été si naturel et si chouette, j'aime à imaginer que nos chemins se croisent aussi, un jour...

    RépondreSupprimer
  28. Ben, moi c'est grâce à Clémence le Lobster, que j'ai découvert ton blog et ta jolie personne.

    RépondreSupprimer
  29. Je ne sais pas comment je suis arrivée jusqu'ici ... le hasard peut-être ???
    Mais je me souviens que cet appartement au bord de la mer m'avait emplie de nostalgie car moi je venais quitter le mien pour un appartement en plein coeur de la capitale ... le chemin inverse !!
    Et puis ces merveilleux textes font que je reviens encore et encore ...
    Merci Sofia ! ;-)

    RépondreSupprimer